Microkiné ou comment effacer mesdames vos traumatismes passés !

Le fonctionnement de l’organisme humain n’est pas systématique et les études effectuées durant la dernière décennie affirment de plus en plus la théorie stipulant que le corps a une mémoire émotionnelle. Outre les cicatrices organiques qui peuvent être facilement détectées, il existe des cicatrices dues à une altération des rythmes tissulaires. Vous vous sentez fatiguée, mal dans votre peau ? Vous ressentez une légère douleur quelque part et pourtant les tests médicaux classiques montrent que votre corps fonctionne normalement ? Sachez que certains traumatismes peuvent être le résultat indirect de l’accumulation d’autres « mini-traumatismes » qu’ils soient corporels ou psychologiques. Vers qui ou vers quoi se tourner dans ce cas ? Vers la microkinésie. Qu’est-ce que c’est ? Comment fonctionne-t-elle ? Est-ce efficace ? Nous vous livrons tous les secrets de cette pratique.

 

• Qu’est-ce que la microkinésie ?

Le terme « microkinésie » est utilisé dans le secteur médical depuis les années quatre-vingt. Classée comme une technique plus mentale que manuelle, elle a été d’abord catégorisée aux côtés d’autres pratiques comme l’acuponcture ou les massages aux pierres chaudes. Ce n’est qu’avec les témoignages et les expériences favorables que la microkinésie est devenue une technique de massage thérapeutique proprement dite.

Le préfixe « micro » est lié à la discipline elle-même. En effet, la microkinésie se base sur les micromouvements effectués par les tissus pour identifier et soigner les perturbations des rythmes vitaux. On y réfère souvent comme étant la « psychanalyse du corps » puisqu’elle ne s’intéresse pas aux cicatrices, mais aux origines profondes de la plaie.

Les microkinésithérapeutes traitent le corps comme étant une entité ayant une mémoire traumatique. Plus facilement, quand vous faites face à un traumatisme ou une mauvaise expérience physique ou mentale, votre corps réagit suivant un mécanisme dit « de choc ». Si le traumatisme n’est pas suffisamment intense, votre corps réagira de manière silencieuse mais gardera tout de même de traces de cette expérience. Une fois accumulées ces traces peuvent donner naissance à une pathologie plus grande. Dans ce sens, la microkinésie vise à évacuer ces traces passées ou présentes et à « remettre à neuf » les mécanismes de réparation.

• Comment ça marche ?

La microkinésie est pratiquée sur une table de massage par un microkinésithérapeute. Ce dernier est un professionnel de la santé et doit détenir un diplôme d’état.

Contrairement au massage traditionnel, la microkinésie fait appel à des mouvements particuliers dits micro-palpations. La première étape consiste à lister vos malaises, douleurs, maladies et pathologies. En se basant sur ces informations, le microkinésithérapeute commence à palper vos tissus et à vérifier la normalité de vos rythmes vitaux – soit la respiration, la circulation sanguine et les échanges cellulaires-. S’il détecte une anormalité, il tentera de rétablir le niveau normal par le biais de mouvements manuels. Ces mouvements visent en réalité à simuler les mécanismes de réparation du corps qui étaient détériorés à cause de certaines traces de traumatismes ultérieurs.

En fonction de vos symptômes et de la gravité de votre malaise, le microkinésithérapeute mettra au point un programme (comportant généralement entre 2 et 3 séances, avec une durée moyenne de 30 minutes par séance). Il est recommandé de prendre du repos après chaque séance et de n’en refaire une autre qu’après une pause de 6 semaines. En effet, le corps ayant du mal à reprendre ses activités et ses mécanismes normaux, consommera plus d’énergie que d’habitude et fatiguera donc le corps. Il est aussi conseillé de boire beaucoup d’eau pour irriguer les tissus après chaque séance.

 

• Combien ça coûte ?

Une séance de microkinésie coûte entre 50 et 60 euros dans la plupart des centres de passages. Cependant, vous pourrez trouver plus cher dans certains établissements et moins cher dans d’autres.

D’un autre côté, même si la microkinésie est classée comme une technique de soin, elle ne fait toujours pas partie de la liste des pratiques remboursées par la Sécurité Sociale.

 

• Est-ce réellement efficace ?

Si beaucoup de personnes et de professionnels de la santé ont été sceptiques au début quant à l’efficacité de cette pratique, aujourd’hui la question ne se pose quasiment plus. En effet, vous pourrez trouver sur le Net de multiples témoignages relatant des histoires de guérison. Certes, la microkinésie comme toute autre pratique a ses limites, mais de plus en plus de gens ne jurent que par elle pour se sentir mieux dans leurs peaux.